Vous avez dit « l’An II » ?

sols-balance-1793-2

Les grands « médias » ne tarissent pas de commentaires sur cet An II du « hollandisme ». Mais leur culture pudique les retienne de rappeler les grands faits de l'An II de notre grande histoire de France...

 

L'An II, pour les historiens, correspondrait à la période s'écoulant entre le 22 septembre 1793 et le 21 septembre 1794 du calendrier grégorien.
C'est au cours de cet An II que le gouvernement s'est déclaré « révolutionnaire » jusqu'à la paix... (15 vendémiaire- 6 octobre 1793). Bonne nouvelle, nous aurions quelques mois de répit !
C'est ce même mois de vendémiaire, le 25- 16 octobre 1793, que fut guillotinée la reine Marie-Antoinette. Il conviendra de ne pas l'oublier !

execution-marie-antoinette

Nous vous épargnerons la liste des défaites des Vendéens. Nous nous souviendrons du petit mouchoir de Cholet...

HenrideLarochejaquelein

Rappelez-vous que ce fut le 10 brumaire- 31 octobre 1793, que furent exécutés les Girondins... Il serait bon, pour certains, de s'en souvenir...
A des temps graves, il faut toujours un petit moment de détente : le 20 brumaire-10 novembre 1793, bonne nouvelle ! Le culte de la Raison voit le jour ! Soyez donc un peu patients...
Le célèbre 22, non pas celui d'Asnières ou du célèbre « ... les flics ! », celui de brumaire-12 novembre 1793, ce fut l'interdiction du vouvoiement, en France. N'hésitez donc pas à bannir le tutoiement de votre langage jusqu'à cette date !
Vous avez là un bref aperçu de l'An II de notre grande histoire... et cet « An II » n'a pas à rougir face à l'An II auquel rêve le citoyen Hollande...
Oui, un bref aperçu... Il faudra que nous vous rappelions les fières et belles pages de la Chouannerie, que le nom de Turreau ne soit pas oublié...
Vous ne soupçonnez pas combien fut riche cet An II ! Il vit naître l'Etre suprême... Il donna libre cours à la Grande Terreur... Il y eut même la « Promulgation de la terreur linguistique » ! Danton, bien sûr, connut quelques déboires, ainsi que les Robespierre, Saint-Just et autres héros de l'An II... Ce fut ce que les historiens appellent la « réaction thermidorienne »... Nous vous entretiendrons de la suite. Patience !
Une petite requête : ne nous accusez pas de « passéisme » ou autre billevesée. Tout simplement prenez le temps de méditer sur le bel An II que le citoyen Hollande nous dessine et qui nous annonce un An II de « l'offensive » après un An I du « redressement de la compétitivité » nous affirmant qu'en toute chose : « je n'ai pas cessé de décider depuis que je suis là ». Hollande le Suprême n'est-il pas entrain de poindre ?

Hollande-vaillant-comme-un-soldat-de-l-An-II

La Terreur linguistique n'avance-t-elle pas à grands pas ? Le mot « race »n'est-t-il pas rayé d'un trait de plume ?
Et si vous en doutiez, le bel An II du citoyen Hollande, ne va-t-il pas sous peu nous offrir ses « Mariés de l'An II » nouvelle version ?

Oui, un bel An II s'annonce. Il conviendrait, sans tarder, de penser à son « après »...

Portemont