Réponse du berger à la bergère ?

hollande-sarkozyDe par le monde les femmes peuvent se pâmer. Les présidents de la « République française » peuvent changer. La voix de la « République française » n'a qu'une seule voix...
"Si certains s'interrogent pour savoir pourquoi la France est au Mali, c'est parce qu'il y avait des femmes qui étaient victimes de l'oppression, de la barbarie."
En mars 2013, le président Hollande a donné le ton à l'occasion de la journée internationale des droits de la femme.
Reconnaissez que la femme à bon dos !
La force d'une politique c'est de s'inscrire dans la durée, dans la continuité.


En avril 2008, le président Sarkozy justifiait l'intervention de nos troupes en Afghanistan sur le même ton :
« Quand on sait ce que les talibans ont fait aux Afghans, surtout aux femmes afghanes... »
En ce temps, pour ne pas être en reste, les sieurs Morin et Kouchner optaient pour un duo tout en tremolo :
« Ce qui est en jeu, ce sont d'abord nos valeurs. »
Nous voilà donc rassurés ou presque...
Afin de remplir cette noble mission, nous attendons la mobilisation générale, seule solution pour envoyer nos soldats – toutes classes confondues- de par le monde. Partout, dans les moindres recoins de la planète terre, afin de porter secours à la femme opprimée...
Sauf qu'il faudrait sans tarder revoir notre budget « Défense » qui crie « Misère ! ».
Nous y reviendrons...

Portemont