De l’inconséquence des Français…

antigoneQuand il y a un mois, les Français se prononçaient majoritairement contre le mariage de personnes de même sexe – 55% des personnes interrogées, pour, 43%- alors qu'aujourd'hui, un sondage fait état d'une forte majorité -62% des personnes interrogées- pour l'arrêt des manifestations de rue contre la loi récemment votée et promulguée...

Il est vrai que l'attitude des politiciens aurait de quoi les décourager. Entendez les politiciens qui se voient bientôt au sommet de l'affiche... Ainsi, pas si dupes, 79% des « sondés » ne croient pas à l'abrogation de cette loi dans le cas où L'U.M.P. remporterait l'élection présidentielle de 2017...

http://www.atlantico.fr/pepites/mariage-homosexuel-plus-six-francais-dix-veulent-fin-manifestations-736550.html#7ICvLoxQDyXlDeW5.99

Les Français réfléchissent-ils un instant sur la « mission » de la loi ? Rien n'est moins certain. Font-ils la différence entre « légalité » et « légitimité » ? Rien n'est moins sûr...
La loi est donc votée. Soit. Il fut un temps, temps sombre, où dans un pays voisin, des lois furent votées, frappant des enfants, des femmes et des hommes, du sceau de l'ignominie. Des femmes et des hommes se sont levés contre ces lois. Au péril de leur vie. Etaient-ils d'affreux « terroristes » ou « fascistes » ? Rien n'est moins vrai.

Nous sommes à l'heure d'un choix clair : choisir son camp !

Celui d'un Créon à la petite semaine ou d'Antigone.

Nous sommes du camp d'Antigone.

Portemont